Communauté de paroisses Sainte-Hélène du Hérapel

06 - Juin 2018

samedi 9 juin 2018 par Jacky

La Trinité ? Un seul la connaît vraiment : Jésus le Christ

Un écrivain russe (Léon Tolstoï) a imaginé le conte suivant dans une de ses œuvres : Quelque part en Inde, des hommes d’origine diverses discutent « religion ». Chacun d’eux dit : « ma religion est la meilleure. C’est mon Dieu qui est le vrai Dieu. Un vieux sage prend alors la parole et dit : « Ecoutez ce que j’ai entendu à propos du soleil : un homme qui vivait sur une île qu’il n’avait jamais quittée me dit un jour : « le soleil se couche derrière les montagnes de mon île. C’est ainsi et pas autrement ».
Un autre qui avait passé sa vie en mer me dit : « Le soleil se lève et se couche dans la mer. C’est la vérité ».
Un autre encore, qui avait étudié l’astronomie me dit : « Le soleil ne se lève pas et ne se couche pas. C’est la terre qui tourne autour du soleil ».

Chacun s’expliquait la course du soleil à partir de son expérience. Chacun voyait midi à sa porte, comme l’on dit !
N’en est-il pas ainsi de Dieu : chacun de nous le voit à sa manière, avec ses lunettes, à partir de son expérience et de sa façon de voir. Or Dieu, nul œil humain ne l’a jamais vu. Tout ce que les hommes peuvent en dire n’est peut-être pas forcément faux, mais nous en sommes au stade du balbutiement.
Un seul peut en parler en connaissance de cause : celui en qui habite la plénitude de Dieu : Jésus le Christ. Personne en dehors de lui n’est compétent pour parler de Dieu. Quand nous disons TRINITE, c’est tout simplement de l’expérience de Dieu qu’a faite Jésus dont nous parlons, même s’il n’a jamais utilisé le mot.
Et que nous dit-il ? Dieu est à la source de toutes choses, au commencement. Tout vient de lui, tout est en lui. Il est l’origine de Tout. Jésus l’appelle PERE.
Mais Dieu est aussi celui qui descend du ciel, qui veut établir une alliance avec les hommes, qui fait route avec eux. Il s’appelle FILS.
Et Dieu est encore celui qui anime tout du dedans, qui comme un souffle puissant pousse en avant, Celui qui souffle sur le monde un courant d’amour, de justice, de fraternité, de sainteté. Jésus l’appelle le SAINT-ESPRIT.
Chaque fois que nous faisons le signe de la croix, que ce signe soit comme un acte de foi au Dieu auquel nous croyons et dont nous avons la chance de connaître un peu le visage grâce à Jésus, le Fils de Dieu.

Abbé Gérard

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 4978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site A - Le mot du curé   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License