Communauté de paroisses Sainte-Hélène du Hérapel

12 - Décembre 2020

lundi 30 novembre 2020 par Jacky

C’est dans la nuit …

C’est toujours de nuit que jaillit une étoile, si petite soit-elle, quand tout semble perdu. C’est de nuit que Dieu a choisi de rendre visite à l’humanité, sans fracas !
Pas de projecteurs, ni de tapis rouge, ni de festin, ni de palais ! Surprenant ce Dieu que l’on dit « Puissant », que l’on nomme « Roi de Gloire ».
Ce n’est vraiment pas décent, diront les braves gens. Car, c’est dans une étable, à défaut de place dans l’auberge, que Marie mit au monde son fils. Jésus, le Fils de Dieu est né, avec comme seuls témoins un âne, un bœuf et un couple de simples gens. Pas de gardes du corps !
C’est dans la fragilité d’un nourrisson que Dieu se laisse rencontrer. Ce n’est plus en regardant le ciel pour essayer de le voir ou de se l’imaginer, comme un magicien qui ordonnerait nos vies.
C’est dans le cœur de tout homme qu’il est venu de nuit prendre demeure. Sa maison est devenue notre cœur. Dieu ne s’est pas manifesté aux grands de ce monde, mais à de simples bergers qui, de nuit, veillaient leur troupeau, en guettant l’aube où tout danger est enfin écarté.
C’est de nuit que Jésus sera arrêté et condamné.
Avec confiance, il traversera toutes les nuits de haine, de violence, qui existent depuis la nuit des temps. Il traversera toute mort d’où jaillira la VIE.
Chaque année, Noël reste un évènement, source de joie et de paix.
Si nos rues illuminées et les étalages des supermarchés nous éblouissent en nous faisant oublier un instant nos soucis, le confinement, n’oublions pas que le premier cadeau pour l’homme, c’est Dieu Enfant !
Il se manifeste aujourd’hui en chacun de nous, et par nous. La VIE jaillit à chaque fois : que nous posons un geste d’amitié, de solidarité, que nous luttons contre toutes les formes d’injustices, que nous refusons d’être achetés par l’argent,
que nous défendons la dignité de l’homme, que nous écoutons avant de juger, que nous accueillons les plus blessés de la vie, que nous nous solidarisons avec les étrangers menacés. Que nous aimons simplement !
C’est au bout de la nuit, à l’aurore de l’Amour, que nous reconnaissons l’Espérance.

JOYEUX NOËL 2020 à toutes et à tous !

Abbé Gérard

Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 4978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site A - Le mot du curé   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License