Communauté de paroisses Sainte-Hélène du Hérapel

02 - Février 2018

samedi 27 janvier 2018 par Jacky

ENTRER EN CARÊME

Mercredi des Cendres : l’entrée dans le temps du Carême, un temps de découverte ou re-découverte de l’amour, amour de Dieu, amour pour nos frères.

Entrer en carême, Le carême est un temps privilégié pour se « décentrer », pour accepter de se mette en mouvement en ouvrant grand sa porte aux autres, et donc au Tout-Autre. Au fil des siècles, l’Eglise a invité les fidèles à vivre le carême selon les trois axes de la vie chrétienne : prière, jeûne et charité. Trois piliers convergeant vers Dieu.

Entrer en carême, c’est ouvrir sa porte et réapprendre à bouger, à se déplacer, à vivre.
C’est refuser de rester figé dans ses positions, ses dogmes ou ses certitudes absolues.

Entrer en carême, c’est aussi changer de cap. Mettre le cap sur Dieu en se laissant déranger par les coutumes des autres, leurs idées, leurs habitudes, leurs langues, leurs pratiques.

Entrer en carême, c’est aussi se mettre à l’écoute de la Parole, celle qui, au milieu des bavardages, nous touche au cœur et nous arrache un geste de pardon, d’amour ou de paix.

Entrer en carême,
c’est se mettre à l’écoute de la réussite de Dieu, celle qui accepte la blessure, celle qui ne profite pas de l’échec du faible, celle qui n’exploite pas la naïveté ou la sueur du faible.

Entrer en carême, c’est se mettre à l’écoute de l’amour de Dieu. Un amour qui vous apprend à lire autrement, à parler, à partager, à se rencontrer autrement.
Osons l’Amour !

Bonne entrée en carême,

Abbé Gérard
Des propositions pour le Carême 2018

Se déplacer pour participer aux messes dans un autre village que le mien.
Proposer un covoiturage aux personnes qui ne peuvent se déplacer seules ou avoir la simplicité de le demander.
Faire « le carême à domicile » (en groupe si possible)
Lire un texte biblique régulièrement (par ex, avec « Prions en Eglise)
S’organiser pour prendre un temps quotidien pour la prière
Se réconcilier avec quelqu’un
Pratiquer une forme d’abstinence (sucreries, grignotages, tabac, alcool, jeux d’argent, télévision,…)
Proposer aux enfants un repas simplifié une fois par semaine en offrant l’équivalent financier et en leur expliquant le sens de la démarche
Recevoir le sacrement du pardon
Soutenir une association : Secours catholique, C.C.F.D, …
Participer à la quête diocésaine
Réserver du temps pour sa famille.

Cochez en début de Carême ce que vous décidez de faire
Entourez en fin de Carême ce que vous avez réellement fait.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 0 / 4978

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site A - Le mot du curé   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License